Certification

Quelle certification informatique choisir? Résumé de ce qu’en disent les professionnels.

Si vous suivez une formation en vue de vous reconvertir, vous vous posez sans doute cette question : “quelle certification informatique dois-je passer pour me démarquer sur le marché du travail?” J’ai moi-même été dans cette situation, d’autant que ce n’est clairement pas l’offre qui manque.

Aujourd’hui, on peut être certifié dans à peu près tout (qu’il s’agisse des outils, méthodes ou un langage de programmation). Le contexte de la pandémie de Covid-19 a également rendu possible la présentation aux épreuves à distance, sans quitter le confort de votre domicile. Plus besoin d’aller au centre d’examination à l’autre bout de la ville ou, pire encore, dans une autre région voire un autre pays. Autant de raisons de passer à l’action !

Cependant, il faudra trancher pour savoir quelle formation certifiante vous souhaitez viser en fonction du temps et du budget dont vous disposez. Pour vous aider à prendre votre décision, je vous propose d’examiner ce qu’en disent les professionnels.

“Ne passez pas de certification”/”Ne les passez pas toutes”

Cela peut paraître surprenant car on a tendance à croire qu’il faut à tout prix passer une certification en informatique. Cette tentation et le sentiment d’urgence qui lui est associé sont d’autant plus grands, lorsque vous voyez des camarades de classe ou des collègues publier régulièrement leurs jolis diplômes sur Linkedin

Néanmoins, il est toujours préférable de ne pas laisser l’actualité ou les effets de mode dicter votre agenda. En ce qui me concerne, j’ai commencé à relativiser les choses lorsque je me suis aperçu que les professionnels de l’informatique avaient tendance à ne pas renouveler leurs certifications. Surpris par ce choix, je leur demandais de m’expliquer. Ils m’ont tous répondu que ce qui comptait vraiment, c’était surtout l’expérience professionnelle et la reconnaissance par ses pairs. Dans ce contexte, certains ont même parlé de “mafias” des certifications pointant justement le fait que, dans la plupart des cas, leur renouvellement était payant.

Personnellement, j’estime que même si les certifications font effectivement partie du business model d’un bon nombre d’acteurs, elles peuvent avoir une vraie plus-value, surtout pour les jeunes diplômés n’ayant pas beaucoup d’expérience.

J’aimerais donner un peu plus de détails en ce qui concerne le deuxième conseil, à savoir “ne les passez pas toutes”. Cette recommandation est d’autant plus pertinente qu’il est de plus en plus simple de passer une certification informatique gratuite. Le professionnel en question qui m’a donné ce conseil a mis en avant un argument très convaincant: “Si je vois un CV avec une dizaine de badges de certifications, pour moi cette personne a perdu son temps”. Au vu de l’évolution rapide des outils, investir du temps et de l’argent dans de nombreux badges relève aussi du non-sens. “Il vaut mieux en passer quelques-unes, celles qui comptent vraiment pour vous et qui représentent une connaissance fondamentale”.

Petite simulation en mode Top Chef

Afin de mieux comprendre ce raisonnement, mettez-vous à la place d’un gérant d’un restaurant qui doit recruter un chef cuisinier. Il a le choix entre deux candidats. L’un d’entre eux présente une liste impressionnante de certifications:

  • Une qui prouve qu’il a une connaissance exhaustive du travail avec une marque particulière de couteaux;
  • La deuxième qui prouve qu’il sait allumer, choisir la température avec un four traditionnel. Cependant par déduction on pourra supposer que cette personne aura des difficultés à maîtriser un four à vapeur ou à utiliser le minuteur;
  • Enfin, une troisième qui atteste de sa maîtrise de la technique de cuisson tataki.

Vous l’avez compris, nous pouvons continuer cette liste à l’infini.

Maintenant comparez cela au deuxième candidat qui n’a pas de certifications. En revanche, il a démontré par son expérience une connaissance fondamentale de l’harmonie des assaisonnements, une maîtrise solide des bases de cuisson pour les principaux produits et un savoir-faire de découpe des légumes et des viandes. Tout cela quels que soient les outils ou leur marque.

Encore une fois, le contraste un peu caricatural qu’on a employé dans cette métaphore ne veut pas dire qu’il faut boycotter les certifications en informatique. Rien ne dit que l’entreprise où vous postulerez, optera forcément pour le deuxième “cuisinier”. En revanche, il est clair que courir sans cesse après d’innombrables badges sans avoir une stratégie claire relève du non sens et pourrait vous discréditer aux yeux de certains recruteurs ou partenaires.

L’importance du contexte culturel et professionnel lors du choix d’une certification informatique

“Alors, je la passe ou non?” “Est-ce que cela vaut vraiment le coup?” La réponse à ces questions dépend également de votre projet professionnel et du pays où vous comptez travailler.

Etats-Unis

Il y a des pays, comme par exemple les Etats-Unis, où les certifications sont beaucoup plus demandées qu’en France. Par conséquent, si vous comptez vous expatrier, je vous conseille d’échanger avec les personnes qui occupent des postes similaires à ceux que vous visez sur place. Dans un deuxième temps, il serait également intéressant de trouver le ou les jobboards de référence pour voir l’énoncé type d’une offre d’emploi. Vous verrez alors si les différentes certifications figurent systématiquement dans la liste des pré-requis indispensables.

En ce qui concerne votre projet professionnel, je vous invite à réfléchir en termes de coûts-bénéfices. Il est clair que la nécessité d’investir dans une formation payante n’est pas la même si vous comptez être salarié ou indépendant. Lorsque vous vous freelancez, les certifications peuvent être un argument de marketing et rassurer vos clients. Mais il faut garder à l’esprit que dans ce cas vous allez les payez vous-même (les grandes entreprises paient parfois les formations et la présentation à l’examen) . À mon avis c’est d’autant plus vrai pour ceux d’entre vous qui veulent devenir un nomade digital et donc ne jamais voir physiquement vos clients.

“Oubliez la certification en informatique, passez la certification Voltaire avant tout!”

Il s’agit peut être de la réponse la plus surprenante que j’ai entendue lorsque j’ai posé pour une énième fois la question “quelle certification informatique dois-je passer en tant que jeune diplômé?”. Mais si on y réfléchit, il y a plusieurs choses qui se cachent derrière cette réponse:

  • Actuellement, dans le monde professionnel, le savoir être et les compétences fondamentales (comme la capacité de bien communiquer et de rédiger de bons textes) sont de plus en plus appréciés. Peut-être même plus que les compétences purement techniques qui peuvent être acquises rapidement si la personne en question possède une bonne culture générale, curiosité et adaptabilité. Selon mon expérience c’est d’autant plus vrai pour le métier de chef de projet ou de Product Owner qui exige de la précision dans l’écriture des spécifications et du cahier des charges. 
  • Il y aurait un gap entre la génération des professionnels aguerris et les jeunes diplômés en termes d’orthographe. C’est ce qui susciterait l’inquiétude des recruteurs et expliquerait la recommandation de passer d’abord  la certification Voltaire.

Certification informatique: pas de vérité absolue.

Voila donc un petit résumé de ce que j’ai pu entendre sur ce sujet très fréquent lorsqu’on débute dans l’informatique. J’espère que ces éléments pourront vous aider à prendre la bonne décision. Mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’avis de personnes tierces et que c’est d’abord à vous de trancher, quitte à briser toutes les conventions!

Surtout, ne perdez pas de vue qu’il ne s’agit pas d’une science exacte. Tout comme vous adaptez votre CV pour une offre d’emploi, il faut également déterminer le choix des certifications en fonction de votre projet professionnel,du domaine qui vous passionne, et enfin du mode de vie auquel vous aspirez. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut